Polissage de voiture

Une apparence brillante après le polissage de la voiture

C’est spécialement au printemps, quand les difficultés de l’hiver sont passés, que beaucoup d’automobilistes envisagent un soin de haute qualité pour leur peinture automobile. Il doit restituer la brillance profonde d’origine de la voiture. Le polissage est sans doute la méthode la plus fiable pour que des surfaces de peinture dépolies ou légèrement rayées puissent briller d’un nouvel éclat. En principe, le polissage ôte une couche très fine de peinture à la surface, à l’aide d’une machine à polir ou par polissage manuel. En enlevant cette couche érodée, on récupère le caractère lisse de la surface, qui apparait plus brillante, avec une couleur plus intense qu’avant. La quantité de peinture enlevée dépend de l’effet du polissage et de l’embout de la machine à polir.

Le polissage exige un savoir technique fondé

Voiture noire est polie dans le garage spécialisé

Dû à une grande variété de produits en matière de polissage et accessoires, beaucoup d’automobilistes choisissent de procéder par eux-mêmes. Cependant, il est nécessaire pour cela de connaître toutes les couches de peinture et la mise en œuvre correcte des différents produits. Il est important que des véhicules en peinture mate ne soit sous aucun cas polis. Même de petites rayures sur de la peinture mate ne peuvent, ou ne doivent pas être éliminées par le polissage. Autrement la structure de la surface devient lisse et la peinture mate va briller à l’endroit poli. Sur ce, toute la partie du véhicule devra être repeinte en mat.

Un polissage qui convient à la voiture

Un soin de peinture professionnel exige des produits de soin harmonisés entre eux. La procédure de polissage mise en œuvre dépend de l’état de la peinture de la voiture, ainsi que du budget de son automobiliste. Par exemple, les produits de polissage d’usage contiennent des conservateurs supplémentaires. De ce fait, on s’économise une étape de travail, car la voiture n’a pas besoin d’être conservée en plus du polissage. Les inconvénients des produits de polissage qui contiennent des conservateurs sont la plus faible brillance et la courte durabilité.

L’utilisation correcte de différents produits de soin

Contrairement aux produits conformes aux usages commerciaux, les entreprises spécialisées utilisent des produits de soin spéciaux. Ceux-ci sont effectivement plus cher, mais ils aboutissent à un résultat meilleur et sont mis en œuvre par un spécialiste du métier. Appliqués de manière incorrecte, les produits utilisés par les entreprises spécialisées peuvent endommager la peinture, et lui induire par exemple de laides rayures hologrammes. Celles-ci peuvent apparaitre si trop de peinture a été enlevé à un endroit. Ces dommages sont surtout visibles au soleil.

L’expérience empêche les dommages de polissage

Polissage professionnel d’une voiture au garage

L’expérience et le savoir-faire sont aussi important pour le polissage que pour d’autres thèmes autour de la réparation automobile. Une faute récurrente chez les profanes est l’application du produit de polissage avec du coton ou un torchon, au lieu d’utiliser une éponge à pression spéciale. Les torchons absorbent trop de produit et le répartissent inégalement. Même les éponges se différencient dans leurs applications par leur structure. Plus elles sont dures, plus l’effet abrasif sur la laque est fort. De plus, les produits ne doivent en aucun cas être appliqués sur de la peinture chauffée ou en plein soleil. Cela peut induire de laides traînées sur la laque.

Travaux préliminaires au polissage

Avant de passer au polissage, la voiture est rigoureusement nettoyée au garage, pour éliminer au mieux tous les restes de saletés sur la peinture. En plus, les enjoliveurs et les bandes en caoutchouc vont en général être masqués pour ne pas être salis par des résidus de polissage. Dans quelques cas, on mesure également l’épaisseur de la couche de peinture. Cela s’avère spécialement utile pour des vieux véhicules. De ce fait, on garantit l’usage du bon polissage et un procédé d’application approprié, pour polir des fines couches de peinture le plus délicatement que possible. Dans quelques cas, il est également conseillé de complètement renoncer au polissage et de faire cirer la voiture à la place.

C’est ainsi qu’on polit dans un garage spécialisé

Polissage du capot d’une voiture morte

Les employés d’un garage spécialisé ont reçu une formation spéciale pour le polissage professionnel. Effectivement, le polissage d’une voiture demande un système et des mouvements précis. Pour travailler de grandes surfaces, des machines à polir spéciales sont mises en œuvre à ces endroits. On fixe sur le plateau de polissage de la machine un embout de polissage, avec lequel le produit est finalement appliqué sur la voiture. Sur les angles et les creux difficiles, il est nécessaire de polir à la main, pour y accéder le mieux que possible sans risquer de mettre la carrosserie à nu.

Après le polissage de la voiture

Quand le polissage est terminé, la poussière créée est enlevée avec un tissu microfibre. Les résidus de polissage doivent être entièrement supprimés. Il est important à ce stade d’utiliser des tissus propres pour chaque étape de travail. Les restes de polissages collés aux tissus risquent sinon de laisser des petites rayures sur la peinture. Ensuite, les vitres sont nettoyées avec un nettoyant à vitre classique pour enlever la poussière de polissage. Finalement, un produit conservateur est appliqué sur la carrosserie, qui protège la nouvelle couche de peinture avec un film protecteur contre les influences de l’environnement.