Prix polissage de voiture

Faire polir une voiture – la cure de rajeunissement à un prix équitable

Certes, la sécurité de chaque véhicule devrait être la priorité absolue, cependant l’esthétique est également un facteur important. Un dégradé de couleur régulier, des teintes vigoureuses et des surfaces brillantes accentuent la valeur d’une voiture et se portent ainsi garant pour une impression perfectionnée et individuelle. Afin d’atteindre ce but, la méthode préférée consiste en polissant la voiture. Dans la plupart des cas, les gens s’en occupent eux-mêmes pour économiser les coûts. Cependant il est recommandé de consulter un spécialiste pour un résultat optimal, durable et efficace, même si cette méthode et plus coûteuse que le self-made.

L’équipement et l’expérience sont des éléments indispensables

le polissage d’un capot d’une voiture blanche

Les coûts d’un polissage professionnel plus élevés se laissent facilement justifier. L’ampleur des différences entre un polissage fait maison et professionnel est particulièrement visible si l’on considère les différentes étapes, les exigences ainsi que les outils manuels requis. A part cela, les connaissances spécifiques et l’habileté manuelle sont également des atouts du spécialiste. Des dégâts déplaisants et coûteux provoqués soit par un polissage extrême, soit par un polissage non-approprié à certains types de peintures ou encore par des bords mal poncés, peuvent notamment être évités par un procédé professionnel. Et puis ils restent toujours les petites particularités (des irrégularités, petits creux, des rayures ou encore la peinture écaillée) qui font d’un véhicule un défi individuel. Même en faisant polissage on peut alors encontrer certains pièges.

Une bonne préparation pour un résultat adéquat

Dans un premier temps il est impératif de nettoyer soigneusement la surface avant le polissage au sens stricte. Cela permet l’accès intégral du produit lustrant à la peinture et évite en même temps la rayure de celle-ci par des particules de salissure. Il s’agirait en l’occurrence d’un résultat inesthétique et onéreux car il serait nécessaire d’utiliser un pistolet de laquage afin de réparer la peinture rayée. Un garage spécialisé procédera ultérieurement à mesurer la densité de la couche de peinture. Cela est notamment utile afin d’estimer s’il est nécessaire de polir la voiture de manière grossière ou douce ; c’est-à-dire à quel point la couche de peinture doit être enlevée.

Victoire aux points de l’expert

une voiture rouge se fait polir dans un atelier spécialisé

Pour le véritable processus de polissage, les ateliers spécialisés disposent de produits lustrant de haute qualité ainsi que d’embouts de machine à polir assortis et d’un vaste éventail d’expertise. Les garages et ateliers de peinture automobile compétents possèdent notamment du savoir qui leur permet d’estimer si la couche de peinture à enlever doit être plutôt fine ou plutôt grosse. Le soin particulier que l’expert apporte aux bords et coins fait également parti de son habitude de travail – un point supplémentaire pour les garages spécialisés. La prochaine étape consiste à éliminer les résidus de polish et la poussière - une étape rapportant le troisième atout aux garages. Pour cette phase de travail il est impératif d’utiliser le correct tissu de fibres synthétiques. Des tissus incorrects, pas parfaitement propres ou trop brutes peuvent avoir des effets néfastes sur la surface nue et causer de nouvelles rayures. Pour finir il s’agit de conserver la peinture. Ceci est une étape permettant le scellement durable de la nouvelle surface afin de la protéger contre les rayonnements UV, les temps ainsi que d’autres influences.

Prix potentiels pour le polissage et les facteurs d’influence

Il n’est que naturel qu’un travail de qualité avec un équipement professionnel réclame un certain prix. Cependant, les coûts sont fortement dépendants de l’effort investit. Celui, en revanche, se calcule en fonction de la taille de la voiture, l’état de la peinture, l’entreprise et des différentes étapes de travail. Les coûts d’un « polissage de base » pour une citadine polyvalente (lavage de véhicule, diagnostic de la peinture, nettoyage des jantes, entourage des portières, scellement, poli brillant, conservation) sont nettement moins élevés que pour des modèles plus grands. Toutefois, ces montants se relativisent assez rapidement si l’on compare les prix requis des ateliers spécialisés et le résultat élégant avec l’effort individuel (machine à polir, plusieurs litre de polis, tissus de fibres synthétiques, temps, charge de travail). En outre il n’y a pas d’urgence pour un tel projet. Il reste alors suffisamment de temps pour comparer différentes offres au préalable.